lundi 14 septembre 2015

185. CHRONIQUE : Insaisissable, tome 2.


INSAISISSABLE
tome 2, Ne m'échappe pas
Tahereh Mafi, 2013
Jeunesse fantastique - Tome 02/03
Langue française - 453 pages
Lecture livre.

Tome 1 - Tome 1.5 - Tome 3

Acheter le livre

 (spoilers) Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie.

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison.

Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…"
Avis
Le marathon science-fiction n'était pas terminé lorsque j'ai fini la lecture du premier tome, j'ai donc attaqué le second. Comme pour le premier tome et le tome intermédiaire (et la troisième...), la couverture est superbe, un très beau choix de couleurs et tout, et tout. Une nouvelle fois, merci à ma Laura pour m'avoir fait ce super cadeau de Noël !

La plume de l'auteur reste très agréable à lire, poétique même malgré les multiples répétitions qui prouvent certes l'esprit perturbé de Juliette mais qui m'ont agacées. J'ai parfois eu une impression de remplissage, tellement que les barrés m'ont manqué (alors que je trouvais qu'il y en avait trop malgré que ce soit une excellente idée). Cependant, le livre continue son effet "page-turner", en deux ou trois soirs, le roman était terminé, je n'ai pas vu les pages passer. Tahereh Mafi fait passer une multitude d'émotions dans son texte, principalement lors des scènes sensuelles. Les mots reflètent exactement ce que l'on peut ressentir, tellement qu'ils laissent éclore une centaine de papillons dans le ventre.

J'ai trouvé cet opus un peu en dessous du premier tome, principalement parce qu'une nouvelle fois, le début est extrêmement long. Ne m'échappe pas nous propose la découverte d'un nouveau monde, sous-terrain, nous introduit de nouveaux personnages, nous fournis de nombreuses réponses. A partir d'un moment, l'action revient et est très bien décrite. Et puis, que dire de la fin mis à part qu'elle est géniale ? J'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé la fin de ce tome, où tout se goupille parfaitement mais peut-être pas dans le bon sens...

Au niveau des personnages, Juliette devient vraiment agaçante, elle commençait dans le premier tome et le confirme : elle me ressemble beaucoup, mais dans ce côté caractère que je déteste. Elle pleure beaucoup. Beaucoup trop. Ils lui fournissent des explications, de l'aide et elle chouine, s'exclue, elle mérite d'être un peu secouée, t'as envie de lui coller des baffes. De même, lorsqu'elle est face à des émotions trop fortes, elle devient incontrôlable. Elle me ressemble trop pour que je puisse l'apprécier réellement. Mais c'est un défaut qui m'est propre, je ne suis donc pas sure de pouvoir le reprocher vraiment au personnage et non pas à moi-même.

Les hommes maintenant ! Je trouve que le triangle amoureux devient un peu trop présent entre Adam qui devient de plus en plus plat et ennuyeux et Warner qui est l'un des personnages les plus travaillés de la saga, plus attachant. L'auteur semble déjà avoir fait son choix qui sera confirmé ou infirmé durant la lecture du troisième tome. Dans les nouveaux venus, nous avons Castle, un personnage ouvert, attentif et utopiste que j'ai beaucoup apprécié. Et enfin, mon personnage préféré creuse encore plus le fossé avec les autres personnages : Kenji. Il est drôle, apporte une légèreté certaine au roman, même s'il ne se gêne pas pour donner un coup de pied aux fesses de l'héroïne. Ah et que dire de James, cet incroyable gamin si ce n'est qu'il n'est pas assez présent ?

Pour conclure... cette saga reste une très bonne lecture, fluide, rapide, agréable. Un bon moment détente. Je n'ai pas vu les pages défiler, je vous le conseille vivement !


 Le livre en un gif
 


Vous l'avez lu ? N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...