dimanche 17 août 2014

49. Grégory Lemarchal.


Hier TF1 a diffusé une émission hommage à Gregory Lemarchal, une très belle émission. Nous en parlions sur Facebook avec une amie. Chez ce garçon, tout nous touchait, sa voix tout d'abord, parfaite.

La première fois que je l'ai entendu chanter lors du premier prime de la Star Academy, j'ai tout de suite adoré, comment pouvait-il en être autrement ? Et pour une fois, toutes les semaines, j'étais devant ma télévision. Des voix comme ça, on ne les entend que très rarement, il y a des hommes comme Daniel Balavoine ou Freddie Mercury, et il y a Gregory. Son talent était immense et il semblait être vraiment une personne adorable. Il est devenu en l'espace d'une chanson le chouchou des français. Et pourtant.

Pourtant il n'aurait pas dû pouvoir chanter ainsi, ses poumons étaient un peu malade comme il l'avait dit parfois... La mucoviscidose est une maladie terrible et pourtant il a vécu ses passions à fond. Il avait une force de caractère qui force l'admiration. Une volonté de vivre et de partager son si incroyable talent... C'est le genre d'homme qui donne envie de faire tout ce qui est possible pour réaliser nos rêves, c'est le genre d'hommes qui nous fait croire que tout est possible. Et tout cela s'est vu il y a déjà sept ans, lorsqu'il s'est éteint, auprès de toutes ces personnes qui se sont mobilisées et devant l'immensité des fleurs déposées (le revoir hier m'a fait un choc, c'était encore plus impressionnant que dans mes souvenirs).

Si je vous écris aujourd'hui, c'est pour vous parler d'un geste, ou plutôt deux gestes importants : tout d'abord, il y a l'Association Gregory Lemarchal auquel nous donnons depuis quelques années, le moindre euro est important, il ne faut pas oublier que même 1€ peut faire la différence (à l'inverse de ces associations qui vous demande un minimum de 7€ par mois...), et les dons peuvent être irréguliers, un don par semaine, par mois, par an, tout est bon à prendre, tout en étant en adéquation avec son porte-feuille (ou sent l'étudiante dans ces propos... Je sais.)

L'autre geste important est celui du don d'organes. On peut choisir les organes que l'on veut donner ou non, je vous explique, j'ai une oculophobie, je ne pourrai pas donner mes cornées tout comme voir quelqu'un se mettre des lentilles me rend malade. Je ne supporte pas tout ce qui touche aux yeux, mais si le reste de mon corps peut aider quelqu'un... Il faut en parler avec sa famille, ses amis, car une carte de donneur ne suffit pas. La famille doit accepter de faire le don.

Merci à Youtube qui vient de me mettre la bande-annonce de Nos étoiles contraires juste avant l'une de ses vidéos. Ce n'est pas drôle ! Je vous laisse avec le talent de Gregory et la superbe chanson de Starmania Sos d'un terrien en détresse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...