lundi 21 août 2017

330. CHRONIQUE : La Saison des Roses.


La saison des roses
Victoria Connelly, 2017
Contemporain
Langue française - 350 pages
Lecture numérique.
Acheter La Saison des roses

À tout juste trente ans, Céleste Hamilton voit son destin tout tracé changer radicalement quand son mariage malheureux prend fin au moment même où meurt sa mère, avec laquelle elle entretenait de très mauvaises relations. Cette dernière laisse en héritage à ses filles la roseraie familiale au bord de la faillite. À contrecœur, Céleste retourne vivre dans le manoir de son enfance pour aider ses deux sœurs à restaurer la propriété et remettre sur pied l’entreprise familiale.

Rejetée dans son enfance par sa mère narcissique, Céleste est rongée par le manque de confiance en elle. Mais pour éviter de perdre le manoir familial, elle devra trouver le courage d’affronter l’avenir et de prendre des décisions difficiles. La Saison des roses est un roman inspirant et sensible sur le courage, la persévérance et le pouvoir rédempteur de la famille.

Avis

J’avais envie de lectures joyeuses, de romances, de romans historiques…, de casser la morosité et la douleur qui s’échappe de mon corpus de mémoire. Je suis tombée sur ce roman en me baladant sur NetGalley, m’arrêtant d’abord sur la couverture, avant d’être séduite par le résumé. Je me suis donc lancée dans la lecture de ce roman sans chercher bien plus loin et une chose étonnante s’est produite. Il y a, dans la plume de l’auteur, un petit je ne sais quoi qui nous ramène loin derrière, dans des temps victoriens : même en sachant que l'ouvrage était contemporain, rien à faire, mon cerveau continuait de le classer en historique, tant et si bien que je sortais totalement de ma lecture à chaque évocation d’un élément de la technologie (liseuse, ordinateur ou téléphone portable). Malheureusement, ces moments ont été de véritables freins à l’appréciation du roman.

Malgré le synopsis, l’histoire ne se fait pas uniquement autour du personnage de Céleste. Elle prend une grande place, certes, mais ses sœurs, Evie et Gertie, ne sont pas en reste. Notre héroïne s'est mariée très jeune pour fuir le manoir familial et surtout cette mère qui l'a tellement fait souffrir. Trois ans plus tard, elle revient, sa mère est décédée, son mariage est un échec. Le manoir tombe en ruine, les factures s’accumulent, ses sœurs sont acculées et lui demandent de l'aide.

Rancunes, tristesse, et non-dits parsèment le roman : l'auteur arrive à traiter différents sujets en parallèle et le tout s'emboîte parfaitement : divers types de relations, néfastes comme positives, des trahisons, de belles rencontres. Parfois, c’est un peu trop simple, on voit tout arriver un siècle auparavant, mais une personne ayant pu se retrouver dans l’une des situations présentée sera automatiquement touchée.

Tous les personnages ont leur personnalité bien ancrée, leurs réactions, même extrêmes sont cohérentes, de la réserve de Céleste à l’explosivité d’Evie, à l’inverse des hommes qui ne sont que des gentils ou des salauds. J’aurai aimé qu’ils soient autant fouillé que les sœurs et la mère. Notre trio est face à des problèmes conséquents, aucune communication, maison qui s’écroule, affaire qui rame,… mais dans ce grand manoir, il y a également quelques tableaux. Ils sont au centre de l’intrigue principale du roman, et on se doute à l’avance que ce n’est pas des faux ou l’œuvre d’un petit peintre inconnu… C'est vraiment le problème de ce roman a mes yeux : tout est téléphoné, j'ai eu l'impression de voir un téléfilm de l'après-midi et j'ai tout vu venir.

Malgré tout, cette lecture reste très fluide, agréable, et la plume de Victoria Connelly est très divertissante. J'ai été touchée par ce pan de vies entrecroisée, c'était mignon et frais. Amateurs de roses, allez-y, vous en apprendrez sur toutes les sortes et les mélanges que vous pouvez faire dans votre jardin.

En conclusion, une lecture rapide et sans prise de tête, sûrement trop facile à déchiffrer mais qui peut aider à la détente. Les personnage féminins sont bien construits et une ambiance victorienne ressort de ce roman contemporain..

Le livre en un gif



Vous en avez entendu parlé ? Vous l'avez lu ? 
N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

15 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre et encore moins son auteure. Je t'avoue que le résumé ne me tentait pas trop et ton avis confirme mon impression : je ne suis sans doute pas faite pour ce livre. Parfois les situations prévisibles ont du bon car c'est un émerveillement d'observer tous les rouages que l'auteur a utilisé, mais parfois cela gâche un peu la lecture.
    J'entends beaucoup parler du site neyGalley mais je n'ai jamais tentée l'expérience..
    Merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pikerun Penseur22 août 2017 à 10:41

      Je passe par là et je me permets d'écrire que je suis tout-à-fait d'accord avec cette idée Kathleen, d'ailleurs un excellent auteur scénariste est celui qui laisse l'imagination de ses lecteurs voguer sur le fleuve intuitif de sa création.

      Supprimer
    2. Je suis d'accord aussi, j'aime bien voir quel élément est déposé à quel endroit pour quoi. Après tout je suis en création littéraire donc la construction des romans, ça m'intrigue toujours :)

      Supprimer
  2. Pour passer un bon moment, ça me semble parfait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fluide, à la fois doux et évident, triste et joyeux. Je te le conseille :)

      Supprimer
  3. Je passe mon chemin pour cette lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être qu'une autre te plaira plus prochainement !

      Supprimer
  4. Ce livre, son résumé et ta chronique me font penser à la série "Queen of Sugar" : c'est à peu près la même histoire, sauf qu'au lieu d'un manoir c'est une plantation de canne à sucre... Mais le reste est identique : la fin du mariage, un des parents qui meurt, reprendre l'exploitation etc etc... Je te la conseille (la saison 2 est même meilleure encore que la 1)
    Pour ce livre, le fait que les choses soient prévisibles me coupent l'envie de le lire... je n'aime pas comprendre les choses avant qu'elles arrivent, j'aime être surprise par ma lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de regarder le trailer sur YT, déjà le casting est canon, plein de monde que j'aime beaucoup. Lorsque j'aurai de nouveau vraiment internet, je me plongerai là-dedans avec joie.

      Comme on disait avec Kathleen, parfois c'est sympa de voir comment les ficelles s'entrecoupent, voir la plume etc, plus que l'histoire. Quoiqu'il en soit, malgré sa prévisibilité, il n'en reste pas moins un roman très sympathique.

      Supprimer
  5. Mais je le veeeeeeeux :'(
    J'aime beaucoup ce que tu en dis et honnêtement, je crois que je vais me l'acheter :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Je suis contente que ça te plaise. Hâte de connaître ton avis

      Supprimer
  6. J'adore la couverture et ce que tu en dis me faire dire que c'est une lecture pour moi, je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis contente ! Bonne lecture alors :)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...