mardi 21 février 2017

280. Top Ten Tuesday #11

Top ten tuesday

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog Frogzine.

Thème de la semaine : 10 romans qui vous ont fait sortir de votre zone de confort. 


En faisant ce top, je me suis rendue compte que je n'avais plus trop de zone de confort, et que si elle est présente désormais (vu que ça s'est modifié ces dernières semaines, derniers mois), je ne la franchis plus trop : livres sur la maladie, les zombies, le gore. Des thèmes que je ne fréquente pas... Ce sera peut-être mes objectifs de rentrée ! En attendant, voilà les livres qui ont su modifier (ou non) mes zones de confort !



Un paquebot dans les arbres, Valentine Goby. Rentrée littéraire 2016. Genre : contemporaine historique, reçu lors des MRL Priceminister, ce livre m’avait intriguée et devait être mon troisième choix. Je ne lis que très rarement du contemporain, et presque jamais quelque chose se situant dans cette période d’après-guerre. Malheureusement, je n’ai pas du tout apprécié ma lecture…

Ainsi fleurit le mal, Julia Heaberlin. Service Presse avec les éditions Les Presses de la Cité 2016. Genre : thriller. Je ne lis que très rarement des thrillers car je suis presque toujours déçue. Mais le synopsis m’avait captivée. Cette histoire de victime qui survie et se retrouve hantée par des marguerites, coincée dans son adolescence malgré tout le chemin parcouru. Et je ne le regrette pas du tout, j’ai adoré cette lecture.

Cinquante nuances de Grey, E.L. James. Genre : romance contemporaine. Alors ce livre. La blogosphère ne parlait que de lui, on me l’a passé et j’ai dû mettre, je ne sais pas, peut-être un an à le lire. Ma première tentative de romance, un échec cuisant. J’ai abandonné la suite, je me suis dit que les films seraient peut-être moins douloureux… Il faudra d’ailleurs que j’aille voir le second.

L’adversaire, Emmanuel Carrère. Lecture universitaire 2016, édition 2000. Genre :Témoignage. Je ne serai pas naturellement allée vers cette lecture, que j'ai trouvée perturbante et assez moyenne. Nous suivons la vie de Jean-Claude Romand, mythomane de compétition qui fini par tuer femme et enfants. Condamné à perpétuité, l'homme est aujourd'hui libérable.

La magie du rangement, Marie Kondo Genre :Pratique, développement personnel, 2011. Je n'avais plus lu de livre de développement personnel depuis un bon moment. Suite à de nombreux problèmes dans ma vie personnelle, je considère que j'ai accumulé trop de choses et j'ai envie de pouvoir aérer mon lieu de vie, chasser ce qui ne m'écrase. Je pensais être lassée très ite par ce livre, mais je l'ai beaucoup apprécié, j'ai même lu la suite.



Le mystérieux secret de Jane Austen, Lhattie Haniel Genre : Romance historique. Je voulais découvrir quelque chose de différent, j'aime bien sortir des sentiers battus, sortir de ma zone de confort justement. Et, puisque je suis une grande fane de Jane Austen, j'ai foncé sur l'occasion : gros regret, c'est l'une de mes plus grosse déception littéraire.

Les trois parques, Linda Lê Lecture universitaire 2013, 1997. Genre : Drame. Texte étudié en francophonie. Très dense, parfois brumeux, bourré de références multiples qui peuvent nous perdre si nous ne les reconnaissons pas. Ça ne fait que quatre ans mais je ne me souviens plus très bien de cette histoire...

Off-campus, Elle Kennedy Genre : Romance. 2015. J'ai faire quelques essais de romances, par-ci, par-là, certaines m'ont plus mais la plupart sont plutôt bateau et me sortent généralement par les trous de nez (coucou Christian Grey) et pourtant cette série m'a plu ! Je ne pensais pas pouvoir vraiment accrocher à cette saga et pourtant... Comme quoi, sortir de ses habitudes, ça peut aider... J'espère lire le tome 4 prochainement.

Gouverneurs de la rosée, Jacques Roumain Lecture universitaire 2016, 1944. Genre : Classique. Une nouvelle fois, une littérature francophone (la fac aime beaucoup, en fait, je me demande si je peux encore le considérer comme sortant de mes habitudes de lecture...), j'avais raté la première lecture en licence mais j'ai été plus que ravie de découvrir cette plume et l'univers de l'auteur.

2084, fin du monde, Boualem Sansal Genre : Science-fiction. Alors bon, je suis très science-fiction de base. Sauf que, à première vue, ce livre ne l'était pas vraiment. Couverture blanche, grosse couverture médiatique : on est d'accord que ça fait pas trop SF, non ? Enfin bref, je me suis retrouvée à lire cet ouvrage grâce aux matchs de la rentrée littéraire 2015. Je ne le regrette pas.

Et vous, quelques sont les livres qui vous ont fait sortir des sentiers battus ? Les avez-vous apprécié ?

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Moi non plus haha, c'est l'un de mes pires tentatives de sortie de zone de confort, avec Le mystérieux secret de Jane Austen. D'autres sorties de route par contre m'ont menée à de jolies découvertes :)

      Supprimer
  2. Eh bien, il y a vraiment un panel assez important de genres différents, c'est chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) J'essaie de toucher à tout ou presque, il y a encore des genres que je n'ose pas approcher...

      Supprimer
  3. J'ai voulu lire cinquante nuances de Grey mais personnellement, je n'ai pas réussi à m'adapter au style et à l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je dis que j'ai mis un an à le lire, le pire, c'est que je n'exagère pas haha !

      Supprimer
  4. J'ai tenté aussi avec 50 nuances de grey ! ;)
    Je n'ai jamais lu la suite :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune de nous n'a pu le finir ou continuer, c'est fou non ? :o

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...