lundi 3 octobre 2016

263. CHRONIQUE : L'Oiseau des neiges


L'oiseau des neiges,
Tracy Rees, 2016
Historique
Langue française - 494 pages
Lecture ebook.

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d'une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d'une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l'hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l'enfant, qu'elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l'aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l'Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

Avis

Ce synopsis m’a complétement charmée, je tiens donc à remercier NetGalley et les Presses de la cité de m’avoir permis, une nouvelle fois, de découvrir un livre vraiment bon. Au-delà de la superbe couverture et d’un résumé intriguant, j’ai eu beaucoup de mal à me laisser porter par cet ouvrage. Le prologue est court, efficace, présente le tout assez correctement, dans ce cas, quelle est l’utilité de sa reprise lors du chapitre 2, alors que l’on rapporte les propos de celle qui a vécu ce prologue ? Non pas que je souhaite critiquer les flashbacks, nombreux, qui sont utiles dans la construction du personnage d’Amy, mais il est vrai que certains d’entre eux sont de trop.

L’écriture est simple, douce. Il y a un amour véritable entre Amy et Aurélia, un combat permanent pour réussir la quête préparée par cette dernière. La lecture de la première partie a tout de même, par moment, été assez éprouvante, vides jusqu’à Twickenham, j’ai parfois eu l’impression que l’on aurait pu couper de larges tranches dans le texte sans que cela nous pose de problème, mais par la suite, les pages ont défilées. A partir du moment où le mystère s’épaissit, que les premières déductions se font, l’histoire devient enfin intéressante et enfin, nous n’avons plus envie de lâcher le roman.

J’ai beaucoup aimé la chasse préparée par Aurélia, il y a une tension toute particulière dans la plume de la jeune malade. Malgré sa mort, proche, elle organise tout un jeu de piste afin que sa protégée découvre son plus grand secret. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Aurélia, fidèle à ses idéaux, sa volonté, et l’amour qu’elle peut apporter, alors qu’elle vient d’un monde fortuné et froid. Et d’un autre côté, beaucoup de choses sont éclairées grâce à un épilogue percutant. Amy est à la fois forte et cruche, j’ai parfois eu du mal à la comprendre et j’avais envie de la secouer, et en même temps il faut garder à l’esprit que cette histoire se déroule sous l’époque victorienne… Au final, s’il n’y avait qu’une personne à chérir dans ce roman, à mes yeux, ce serait Mrs Riverthorpe : franche, très drôle, j’ai beaucoup aimé sa personnalité et je vous laisse la découvrir.

Les voyages après chaque lettre d'Aurélia est une réussite, dans la présentation qu'en fait l'auteur, par ses descriptions qui sont précises sans être lourdes. L'importance des personnages et de l'introspection d'une jeune femme, Amy, qui sort pour la première fois de son domaine, avec tout son questionnement, ses peurs, ses attentes font de ces passages de véritables réussites.

Pour conclure... je pense que les premières pages de ce roman auraient pu être plus condensées, moins répétitives et surtout, plus attrayantes pour le lecteur, j’espère que des lecteurs n’abandonneront pas leur lecture en cours à cause de ces quelques points car au final, c’est une très belle lecture que je recommande franchement.

 Le livre en un gif 
 


Vous l'avez lu ? N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

4 commentaires:

  1. Le résumé et la couverture m'avaient tout de suite beaucoup plu, alors si en plus tu recommandes, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira ! Tu me diras :)

      Supprimer
  2. Il a l'air vraiment sympa ! Je n'aime pas lire les romans historiques en temps normal mais celui-là me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras la découverte si tu le lis :)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...