vendredi 17 juillet 2015

161. CHRONIQUE : Maybe Someday


MAYBE tome 1
Colleen Hoover, 2015
Romance Contemporaine Tome 01
Langue française - 374 pages
Lecture ebook.

Acheter Maybe someday
Achetez la bande originale de Maybe Someday

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Avis

La voici, la voilà. La chronique du livre qui m'a fait aimer la chick-lit ! Mon coup de cœur du mois, le tout premier mais sûrement pas le dernier roman de Colleen Hoover que je lirais. Mes critères dans ce genre de littérature sont différents de ceux que j'accorde aux romans fantasy ou de science-fiction. D'ailleurs, ils sont très mouvants, tant au cinéma qu'en littérature. C'est comme ça. Et Maybe Someday les a presque tous remplis. Alors, je l'ai lu car je voulais quelque chose de frais et léger pour l'été mais je ne savais pas quoi lire en parallèle de L'Assassin Royal. Jusqu'à voir la lecture commune sur LivrAddict, autant dire que j'ai sauté dessus !

Colleen Hoover a une écriture fluide, facile, légère mais ne tombant pas dans les multiples répétitions ou les expressions toutes faites. Elle manie le second degré avec aisance et sa plume est agréable à lire. L'alternance des points de vue dans de courts sous-chapitres est une bonne idée, ce qui permet de voir l'avancée des sentiments de l'un comme de l'autre, tout comme la construction de leur relation avec les autres. Le début, sorte d'in medias res, donne une saveur particulière (c'est une forme que j'apprécie énormément). Je peux vous dire que j'ai dévoré ma lecture, simple, belle, triste souvent. Maybe Someday a la capacité de brisé le cœur de ses personnages et de ses lecteurs. Les thèmes abordés (et pas uniquement effleurés) sont divers et variés,et bien traités : l'amour, les relations, la fidélité, la famille, l'amitié, la maladie, le handicap. L'espèce de triangle amoureux qui s'établit est triste, le lecteur culpabilise beaucoup. Certains détails sont parfaits, comme la description du désir, magistralement décrite..

A côté du texte, véritable page-turner, nous avons la voix de Griffin Peterson et l'intervention musicale tout au long du texte. Lisant un ebook, j'avais peur de ne pas pouvoir écouter les chansons. C'était sans compter sur le site internet mis à notre disposition afin d'écouter au fur et à mesure de leur composition les textes retrouvés dans le roman. J'ai trouvé cette idée de collaboration excellente. Associé la musique au texte n'est pas nouveau, mais là nous retrouvons les paroles, le style musical, il y a un vrai lien qui n'est pas uniquement sensoriel. L'utilisation de l’ouïe est un élément à part entière de la lecture et il est réussi. La chanson donnant son nom au roman est vraiment très belle, et également celle que je préfère. Le seul bémol étant que les traductions sont à la fin de l'ouvrage, j'ai tout simplement eu la flemme d'aller regarder si ma traduction était correcte ou non...

Les personnages sont intéressants, bien construits, en lien les uns avec les autres. Mais avant de parler des uns et des autres, je tiens à pousser un cri de désespoir : Pourquoi ces prénoms ? Ridge et Briget, sérieusement.... (entendez-vous le générique d'Amour Gloire et Beauté crier au vol de deux personnages ?), Hunter (c'était le nom de mon chien que j'adorais. Je l'ai donc surnommé Jordan durant ma lecture). Bien maintenant que c'est fait,...

Parlons vraiment des personnages, et nos héros en premier : Sydney est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, elle m'a fait beaucoup rire, la scène de la bibliothèque est exceptionnelle. Et en même temps, on la comprend. J'aime son caractère et même si les personnages sont trop beaux et trop parfaits, il en ressort une certaine maturité et une certaine honnêteté qui est parfois exaspérante certes, mais crédible. Très crédible. Peut-être parce que je me suis retrouvée à la place de Ridge, en quelques sortes... D'ailleurs, parlons en. Il est atteint d'un handicap qu'il gère très bien, et qui ne le renferme pas. Il a des amis, il fait de la musique, il est craquant, parfois on a envie de le secouer mais dans l'ensemble, il est très bien.

Dans les personnages secondaires nous retrouvons le colocataire Warren, drôle, terriblement attachant et très probablement un des personnages que j'ai préféré. Quoiqu'ils ont une identité tellement propre à chacun qu'ils sont tous attachants ! Maggie est géniale, drôle, forte, digne de confiance, adorable. J'ai souffert en même temps que les personnages et enfin Bridget et bien... On fini par s'attacher quand même, parce qu'elle est drôle malgré elle.

Pour conclure... C'est un véritable coup de cœur ! J'ai adoré lire ce roman, il m'a semblé faire cent pages. C'était un très bon moment. Je ne regrette pas d'avoir tenté cette lecture commune. Je pense bientôt attaquer un nouveau roman de la bibliographie de Colleen Hoover. 



 Le livre en un gif
 


Vous l'avez lu ? N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! 
Les partenaires de lecture
Instant lecture - Karotella - LadyChouux - Chroniques Aléatoires

2 commentaires:

  1. je ne m'y attendais pas, mais j'ai vraiment beaucoup aimé! Ridge <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois t'avouer qu'il m'a également bluffée !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...